La politique étrangère: Approches disciplinaires

La politique étrangère: Approches disciplinaires

  • Author: Lequesne, Christian; Meijer, Hugo
  • Publisher: Presses de l'Université de Montréal
  • ISBN: 9782760638938
  • eISBN Pdf: 9782760638945
  • eISBN Epub: 9782760638952
  • Place of publication:  Montréal , Canada
  • Year of publication: 2018
  • Pages: 344
Il existe peu d’ouvrages sur l’analyse de la politique étrangère en langue française et la plupart d’entre eux découpent l’objet d’étude de manière soit thématique, soit géographique, soit théorique (théories de l’analyse de la politique étrangère et des relations internationales). Ce livre se démarque clairement de ces travaux. Son ambition est de réaliser un tour d’horizon des grands questionnements, des théories, des concepts et des méthodes qui traversent les différentes disciplines de sciences humaines et sociales, et qui peuvent enrichir et affiner l’étude de la politique étrangère. Il met ainsi à jour avec rigueur et clarté toute la complexité de l’analyse de la politique étrangère. Christian Lequesne est professeur de science politique à Sciences Po (CERI) et rédacteur en chef d’European Review of International Studies (ERIS). Connu pour ses travaux sur l’Union européenne, il consacre aussi ses recherches aux pratiques de la diplomatie contemporaine. Hugo Meijer est Marie Skłodowska-Curie Research Fellow au Robert Schuman Centre for Advanced Studies de l’Institut universitaire européen (IUE). Ses recherches se concentrent sur l'analyse de la politique étrangère et de défense aux États-Unis et en Europe.
  • Remerciements
  • Introduction
  • Première partie
  • La science politique et la sociologie politique
    • Chapitre 1
    • L’analyse de la politique étrangère et les théories des relationsinternationales
      • La scission en deux champs d’étude distincts
        • Le tournant scientifique de la politique étrangère
        • Le tournant structuraliste des relations internationales
      • Le débat agent-structure
        • L’APE et la critique du néoréalisme
        • Quelques efforts de rapprochement
        • Une confusion annoncée
      • Vers un plus grand éclectisme théorique
      • L’agent et les structures matérielles
      • L’agent et les structures idéelles
      • Le constructivisme et la politique étrangère
    • Chapitre 2
    • La sociologie de l’action publique et la politique étrangère
      • La dichotomie classique politique intérieure/politique étrangère
        • Entre high politics et politique publique hors normes
        • Vers une érosion de la dichotomie entre politique étrangère et politiques publiques internes ?
      • Le cloisonnement entre l’étude de la politique étrangère et l’analyse des politiques publiques
        • Par-delà Graham Allison: une référence omniprésente à la politique bureaucratique
        • Les lacunes de l’analyse: acteurs, processus décisionnels et empirie
      • Les apports de la sociologie de l’action publique à l’étude de la politique étrangère
        • L’analyse contextualisée des interactions entre des acteurs multiples
        • L’analyse empirique minutieuse
        • L’identification du changement en politique étrangère
        • Le dépassement de la dichotomie «déterminants internes/déterminants externes» et l’articulation des différents niveaux d’analyse
      • Pour une recherche combinant la sociologie de l’action publique et de la politique étrangère
        • Le néo-institutionnalisme et la politique étrangère
        • Les approches cognitives dans l’analyse de la politique étrangère
        • Les réseaux de la politique étrangère
        • Les élites de la politique étrangère
    • Chapitre 3
    • Les études décisionnelles de la politique étrangère
      • Le processus décisionnel dans l’analysede la politique étrangère: «Fad, Fantasy, or Field?»
        • L’héritage de l’analyse de la politique étrangère
        • Étudier des structures nationales de politique étrangère ou des études de cas?
        • La politique étrangère, une politique publique pas comme les autres?
        • Les défis dans l’analyse décisionnelle de politique étrangère
        • L’acteur à l’épreuve du système
        • Les différents types de décision
        • Les limites du postulat de la rationalité de la décision
        • De la formulation de la décision à sa mise en oeuvre
        • Les «décideurs»: échelles et perspectives
        • L’individu décideur et ses prédispositions, arbitre de la politique étrangère
        • L’entourage administratif, théâtre d’influences sur la politique étrangère
        • L’environnement sociétal et ses pressions
    • Chapitre 4
    • Pour une sociologie des acteurs étatiques de la politique étrangère
      • Le recrutement, la carrière et l’influence des acteurs étatiques
      • Le recrutement élitaire des acteurs de la politique étrangère
      • L’intérêt de suivre les carrières des acteurs étatiques
      • Les acteurs étatiques autres que les diplomates
      • La sociologie des pratiques diplomatiques
    • Chapitre 5
    • La sociologie critique et l’étude de la politique étrangère
      • Aux fondements des approches critiques
        • L’approche critique stricto sensu
        • L’approche poststructuraliste
        • Les approches pragmatiques
      • La construction du contexte international
        • La lutte des classes à l’échelle internationale
        • La production et la diffusion transnationales des représentations sociales
        • Des constructions discursives qui conditionnent l’action politique
        • Le maintien d’un ordre international inégalitaire
      • Les discours nationaux et leurs rouages
        • Les conceptions politiques conservatrices et leurs effets
        • L’influence des discours sur la fixation des identités
        • Le rôle des lobbies
        • Les experts et leurs discours techniques
        • Des négociations sociales au sein de coalitions d’acteurs hétéroclites
        • L’influence des moyens sur les fins
      • La logistique des affects
        • Le soutien explicite à une politique étrangère
        • L’effacement de l’Autre
        • L’esthétisation de l’action politique
      • Les «petites mains» et les effets sur le terrain
        • L’anthropologie des acteurs de la politique étrangère
        • Les approches féministes critiques et le contrôle du corps des femmes dans la politique étrangère
        • Les effets secondaires de la politique étrangère
    • Chapitre 6
    • L’analyse de discours dans les études de politique étrangère
      • Qu’est-ce que l’analyse de discours? Et qu’est-ce que le discours?
      • Le positivisme pour cible polémique
      • L’analyse de discours au sein de la discipline et en interdisciplinaire
      • Les méthodes et les techniques d’analyse
        • La relation entre textes et contexte
        • L’analyse du rôle performatif des discours
    • Chapitre 7
    • La politique étrangère, les études stratégiques et la guerre
      • La place de la guerre dans la politique étrangère
        • L’obsolescence des guerres interétatiques?
        • Des «nouvelles guerres»?
      • La place de la politique étrangère dans la conduite de la guerre
        • Le rôle des acteurs politiques
        • Le changement stratégique
  • Deuxième partie
  • Les autres sciences sociales
    • Chapitre 8
    • L’histoire et l’analyse de la politique étrangère
      • Structure/agents: la structure du système international de la guerre froide
        • L’influence de la structure sur les agents en politique étrangère
      • International et national
      • Les sources et les approches
    • Chapitre 9
    • La géopolitique et la politique étrangère
      • La géopolitique, un discours au service de la politique étrangère
        • L’école matérialiste: innovation mais failles épistémologiques majeures
        • Un outil au service de la fabrication de la politique étrangère
        • Le concept clé de géostratégie
      • La géopolitique comme outil d’analyse de la politique étrangère
        • Les objets d’étude de l’école géographique
        • Une analyse de la formulation et du déploiement de la politique étrangère
        • Les répercussions de la politique étrangère
    • Chapitre 10
    • La philosophie politique et la politique étrangère
      • Les pensées préphilosophiques et la quête de l’unité du monde par l’empire
        • Les sagesses égyptienne et mésopotamienne et la conception impérialiste de la politique étrangère
        • L’Arthaśāstra: doctrine brahmanique réaliste d’une politique extérieure de puissance
        • Les sources philosophiques de l’unification impériale chinoise
      • Du repli autarcique de la cité grecque à l’universalisme chrétien
        • Platon et l’« isolationnisme» de la callipolis
        • Aristote et la prudence dans la politique étrangère
        • Le stoïcisme et l’unité du genre humain
        • Saint Augustin et l’ambition d’un empire chrétien
        • Saint Thomas d’Aquin et la doctrine de la guerre juste
        • L’école de Salamanque et la naissance du droit international
      • La politique étrangère des États modernes entre pluralisme et universalisme
        • Le pluralisme des intérêts égoïstes et divergents des États
        • Le pluralisme de la résistance à la mondialisation
        • L’universalisme libéral et le problème philosophique de la paix perpétuelle
        • L’universalisme des philosophies de l’histoire et l’idée de l’avènement d’une société civile mondiale
      • Dépasser la tension entre l’un et le multiple en politique étrangère
    • Chapitre 11
    • Les théories de l’économie politique internationale et l’analyse de la politique étrangère
      • La première image: l’individu
        • Les intérêts
        • Les idées
      • La deuxième image: l’État
      • La troisième image: le système international
        • La stabilité hégémonique et la coopération internationale
        • La relation État-marché et la politique étrangère
      • Chapitre 12
      • Le droit comme cadre, contrainte et vecteur de la politique étrangère
        • Le rôle du droit international dans l’analyse de la politique étrangère
        • Les arguments réalistes sur la non-pertinence du droit international
          • Le rôle croissant du droit international
          • Le développement du droit international comme objectif de politique étrangère
          • Le régime juridique international, contrainte ou vecteur de la politique étrangère nationale
        • Le droit national et l’analyse de la politique étrangère
          • Le droit national comme facteur explicatif de la politique étrangère des États
          • Le droit national comme variable de la politique étrangère de l’État
      • Chapitre 13
      • Les approches psychologiques de la politique étrangère
        • La psychologie et les questions internationales: une affinité ancienne
        • Les perceptions
        • La personnalité des décideurs
        • Les dynamiques de groupe
        • Les émotions
        • Les potentiels et les limites de l’approche psychologique de la politique étrangère
  • Bibliographie pour aller plus loin
    • 1. Théories des relations internationales et politique étrangère
    • 2. Sociologie de l’action publique et politique étrangère
    • 3. Études décisionnelles de politique étrangère
    • 4. Sociologie des acteurs étatiques de politique étrangère
    • 5. Sociologie critique et politique étrangère
    • 6. Analyse du discours et politique étrangère
    • 7. Politique étrangère, études stratégiques et guerre
    • 8. Histoire et analyse de la politique étrangère
    • 9. Géopolitique et analyse de la politique étrangère
    • 10. Philosophie politique et politique étrangère
    • 11. Théories d’économie politique internationale et politique étrangère
    • 12. Droit et politique étrangère
    • 13. Psychologie et politique étrangère
  • Les auteurs
  • Table des matières
  • Autres titres de la collection